Thierry NIOGRET
Thierry NIOGRET

une invitation au voyage dans les Indes britanniques

SHERLOCK HOLMES ET LE MYSTERE DU DIAMANT HINDOU

Une enquête de l'inspecteur GREGSON

 

1897. La reine Victoria célèbre brillamment son jubilé de diamant, l'occasion pour le plus célèbre d'entre eux, le Koh-i-Noor, de sortir de son écrin de la Tour de Londres pour être exhibé. C'est le maharaja de Jodhpur qui a l'honneur de se parer du joyau lors du défilé grandiose dans les rues de la capitale. Or, celui-ci est depuis toujours à l'origine d'une malédiction qui va encore frapper : le Koh-i-Noor est volé sans que l'on comprenne comment, pourquoi et par qui.

 

L'inspecteur Gregson, de Scotland Yard, part aux Indes à la recherche de l'inestimable diamant, mais le bijou reste désespérément introuvable.

C'est alors qu'au 221B, Baker Street, Sherlock Holmes et son fidèle Watson entrent en scène. Le célèbre détective sera-t-il encore une fois à la hauteur de sa réputation ?

 

 

Editions LE PATIENT RESIDANT - 298 pages - format 11X22 - 19 euros

Disponible en librairie, sur les sites FNAC et PRICE MINISTER



SECRETS DE FABRICATION

 

 

Comme pour l'aventure des "Hommes barbus", je n'avais pas envie de pasticher Conan Doyle. L'imitation, je prétends toujours que c'est amusant sur 50 pages mais pas au-delà (en tout cas, pour moi !).

 

Allais-je reprendre le personnage de l'inspecteur Lestrade, que j'avais utilisé pour l'histoire précédente ? Si je l'avais fait, j'aurais été obligé de continuer dans la veine comique. Or, décidément, je n'aime pas refaire la même chose. Aussi ai-je eu l'idée d'emprunter à Conan Doyle sa seconde création policière : Gregson, moins connu que Lestrade, avait un caractère moins défini que je pouvais utiliser à mon aise.

 

Le découpage en trois parties constituait l'idée de base :

 

- le vol du diamant lors du jubilé, raconté de façon tradionnelle,

- le voyage de Gregson en Inde, écrit dans son journal intime, au jour le jour,

- la solution de l'intrigue, rédigée par Watson à la manière de Conan Doyle.



 

UN PARTI PRIS HISTORIQUE

 

 

Pour l'histoire précédente, c'est un voyage à Londres et la découverte du métro de Baker Street qui avaient donné l'idée générale. Cette fois, c'est mon voyage en Inde, au cours de l'hiver, qui a suscité l'écriture. Les passerelles entre ce pays et l'univers holmésien étaient évidentes, puisque le pays était colonie anglaise à l'époque. Partir sur l'idée d'un vol de diamant était séduisant, il fallait simplement trouver un prétexte : celui-ci m'a été fourni par le jubilé de la Reine Victoria, en 1897. Dès lors, je me plongeai dans l'étude historique de la cérémonie. Les dates, les événements, les lieux, les personnages, tout pouvait correspondre. Il suffisait de me mettre au travail.

 

C'est ce travail qui vous est offert avec ce livre.

Page suivante : le making of photographique

Les infos sont dans le journal de bord.