Thierry NIOGRET
Thierry NIOGRET

29 AOUT 2016

CE TRIMESTRE : place à "SHERLOCK HOLMES ET LES OMBRES DU PASSÉ" (titre définitif).

L'ouvrage est à la mise en page, vraisemblablement 280 à déguster que j'espère... pas trop indigestes !

Pour l'instant, on cherche la couverture. Ci-dessous : différents essais de couleurs.

 

5 SEPTEMBRE 2016

Comment un ouvrage est-il corrigé ?

Voici, par exemple, quelques notes du correcteur François HUIN.

 

Concernant “L’énigme des heures perdues”, deux corrections et une remarque.
 
- Page 117 – Ligne 8 : .
...avait été abusé par
quelques individus sans scrupule désireux d’utiliser...
sans scrupule ou sans scrupules. Les deux sont acceptables, mais après plusieurs recherches, "sans scrupules" est préféré.
 
Page 119 – Dernier paragraphe – Deuxième ligne : 
— Non seulement je n’ai aucun souvenir,mais
je suis du tout certain de ne pas avoir
vécu cette journée !
Supprimer “du tout”
 
Page 133 – Première ligne :
— Je vois qu’il est cocher, dit mon ami en
regardant autour de lui, et que ses horaires de
travail sont effectivement bien longs.
On aimerait savoir comment il sait qu’il est cocher.
 

Tout est décortiqué !

 

9 SEPTEMBRE 2016

Ultimes corrections : la nouvelle intitulée "LE CHAPEAU DE MADAME HUDSON" sera supprimée, ainsi en décide l'auteur arbitrairement, na. Motif : ne correspond pas tout à fait au concept, la logeuse est en effet un personnage récurrent, alors que l'ouvrage fait la part belle aux retours inattendus.

 

François, Ghislaine, Xavier relisent et travaillent à la composition, et moi, pendant ce temps là....

 

20 SEPTEMBRE 2016

C'est ICN, l'imprimeur orthézien bien connu, qui prend les choses en mains...

27 SEPTEMBRE 2016

Et voilà sorti de presse le BAT, ou bon à tirer, le tout premier livre qui sera examiné sous toutes les coutures avant de lancer l'impression du tirage complet ! C'est toujours une émotion de voir arriver un premier exemplaire...

PREMIER OCTOBRE 2106

Première sortie de SHERLOCK HOLMES ET LES OMBRES DU PASSÉ à l'occasion du 7ème salon pyrénéen du livre de Bagnères-de-Bigorre (65)

 

16 OCTOBRE 2016

CI-DESSOUS : la préface du livre signée par mon éditeur avisé.

 

 

Souvent la littérature policière nous propose des personnages récurrents en dehors du héros alors qu’il y en existe d’autres pour lesquels on aurait souhaité en savoir davantage, parfois même les voir réapparaître dans une autre aventure.

 

Quand un épisode se termine on imagine que le héros passe à autre chose.Ainsi, les autres êtres desquels il a croisé le chemin, disparaissent à tout jamais dans les méandres de la saga. Pourtant quand on réside dans une même ville pendant des dizaines d’années comme le détective de Baker Street et que l’on exerce toujours la même profession, il peut bien arriver qu’un jour l’on croise à nouveau un figurant avec qui l’on a déjà eu affaire et pourquoi pas vivre un nouvel épisode avec ce même personnage.

 

C’est le cas de Sherlock Holmes dont nous ne connaissons l’emploi du temps qu’au travers des écrits du bon docteur Watson et encore quand celui-ci a jugé opportun de nous dévoiler une intrigue selon ses propres critères de sélection.

 

Mais au fil du temps notre cher médecin nous a confié d’autres enquêtes qui au départ n’avaient pas retenu son attention ou ne s’imposaient pas comme essentielles dans la carrière du détective. Lacune en partie comblée avec ces huit nouvelles qui sont enfin révélées au public et qui font référence à des personnages que le grand limier a déjà côtoyés.

 

John Watson n’a rien perdu de sa plume, son colocataire de son talent, l’atmosphère est là, il ne nous reste plus qu’à se caler dans un bon fauteuil et se plonger dans ces aventures inédites, pour notre plus grand plaisir.

 

François Pardeilhan 

30 OCTOBRE 2016

Jean-Claude Thalier propose un guide du polar très personnel et il me fait l'honneur de me citer, avec une critique pour "Sherlock Holmes et l'Impératrice". Merci qui ? Merci JC !

 

  • Loriot (Noëlle) - Directrice de la collection Sueurs froides Chez Albin Michel, elle est l’inspiratrice de la série télévisée Le Juge est une femme avec son personnage de Laurence Larrieu. A lire: L’Interne de Service (signé Laurence Oriol) chez Denoël, collection « Crime-club ».

  • Loubière (Sophie).

  • Mallet (Léo) - Certains le considère comme l’inventeur du roman noir Français. Avec

    « 120, rue de la gare » naît, en 1943, Nestor Burma. A découvrir: Le cinquième

    procédé (Premier lauréat du Grand prix de littérature policière décerné en 1948).

  • Marker (Claude) - Cadavre d’État. (Éditions Carnets nord).

  • Niogret (Thierry) - Tintinophile averti, spécialiste des pastiches de Conan Doyle

    (Sherlock Holmes et le secret des hommes barbus, Sherlock Holmes et le mystère du

    diamant hindou). Éditions du Patient résidant.
    Sherlock Holmes chez l’impératrice: Il y a du fog, du smog et même des froggies avec des bérets basques. Et aussi les chapeaux melon des brigades du Tigre. Mais pas de bottes de cuir, ni de talons aiguilles du coté des services de Sa Majesté. Il y a aussi des Torpédo, Napier, Bugatti, Panhard & Levassor et autres « pétroleuses ».
    Qu’est-ce qui a bien pu pousser Sherlock Holmes à reprendre du service suivi comme son ombre par son fidèle griot, Watson ? Quelle impérieuse raison lui a fait déserter son douillet cottage, les verts pâturages et la côte sauvage du Sussex, délaisser les soins attentifs apportés à ses ruches ? Tout cela pour retrouver une ville de Londres polluée, avec son contingent de pubs et de mauvais garçons à l’indéchiffrable accent cockney et ses maladroits inspecteurs du Yard toujours en retard d’une bataille.
    Après Londres ce seront les embruns de Biarritz, l’hôtel du Palais transformé en nid d’espions. Mais, au fait, où sont passés les duettistes ? Sous quel identité se cachent-ils pour démasquer leur adversaires ? Qui est qui ? Derrière les mondanités, les conventions sociales, les sourires de bon aloi, les apparences trompeuses, se livre une féroce et mortelle bataille dont Holmes et Watson seront les arbitres d’élégances désuètes. Il ne manque pas un bouton de guêtre aux exigences holmésiennes édictées par Sir Arthur.
    La mort rode, l’amour frappe, tremblez lecteurs !

    Sherlock Holmes chez l’impératrice - Thierry Niogret (Éditions du Patient résidant - 356 pages - 20 €).
    Dernière heure: Sherlock Holmes et les ombres du passé viennent de paraître aux Éitions du Patient résident. 

18 NOVEMBRE 2016

Voici les événements de l'hiver et les tradionnels rendez-vous d'avant Noël : ce week-end, troisième édition des rencontres littéraires paloises "LES IDEES MENENT LE MONDE", avec notre stand au Palais Beaumont, en rez-de-jardin.

 

26 NOVEMBRE 2016

Séance de dédicaces ce samedi au PARVIS LECLERC de Pau : merci à Frédérique, l'organisatrice, et Christine, la libraire, (sur la photo) pour l'accueil.

 

3 DECEMBRE 2016

Les séances se suivent, comme d'habitude, en fin d'année : FNAC de Pau, ce samedi.

 

8 DECEMBRE 2016

Dernière sortie promotionnelle de l'année : séance de signature à l'initiative du comité d'entreprise de TOTAL. Merci à Nicole Lagrave et autres membres du CE pour l'invitation. 

15 DECEMBRE 2016

Toujours en librairie pour les fêtes de fin d'année.

Les infos sont dans le journal de bord.