Thierry NIOGRET
Thierry NIOGRET

1er SEPTEMBRE 2015

ECRIRE, OU NE PAS ECRIRE ? Là est toute la question !

 

Après le joli succès de "Un jour une voiture", la série radiophonique proposée sur FRANCE BLEU cet été (avec 38 radios, on peut parler de succès), quel sera mon programme cette année ? 

 

Répondre à la demande de mon éditeur, "Le Patient résidant", qui me propose de rédiger un nouveau titre pour septembre 2016. Allons-y !

 

Je ressors une vieille idée classée dans un coin de ma mémoire, un recueil de nouvelles intitulé "Sherlock Holmes et Compagnie". Pourquoi des nouvelles ? Parce que la forme est très holmésienne, et que je n'ai jamais travaillé ce genre. Problème : vais-je devoir calquer mes pas dans ceux de Conan Doyle et me résoudre à faire de la copie, de l'imitation, du pastiche pur et dur,

ce que je n'ai jamais voulu faire, quitte à dérouter parfois ?  Non, il me faut un "prétexte", un "fil rouge". Il est dans le titre : ce recueil, qui pourrait compter 10 nouvelles, et qui ne serait pas le plus épais de ma production, verrait revenir tous les personnages secondaires. En fait, ce serait le livre des "come back". Ainsi  chaque affaire serait suggérée par un personnage connu, on assisterait au retour d'Henry Baskerville et de quelques autres. 

 

Séduisant. Casse-gueule ? Certainement ! Donc, je vais tenter... 

4 SEPTEMBRE 2015

Ci-dessous : un essai de texte pouvant constituer la première page du recueil. 

Work in progress, héhé...

SHERLOCK HOLMES ET COMPAGNIE

 

Préambule du docteur John WATSON, Baker Street, Londres NW1

 

 

Suite aux histoires que j’ai publiées toutes ces années pour rendre compte des enquêtes de monsieur Sherlock Holmes, de nombreux lecteurs m’ont posé quelques questions récurrentes que je pourrais résumer ainsi : « Mais enfin, vous-même et monsieur Holmes avez-vous vécu une vie austère, isolée, sans aucun ami ou relation dans ce petit logement que vous avez partagé si longtemps ? »

Mes plus fidèles lecteurs savent que notre petit monde a accueilli, outre la fidèle madame Hudson, notre logeuse à laquelle je veux rendre hommage, des intervenants aussi précieux que les inspecteurs Lestrade et Gregson,  deux policiers inconstants mais valeureux, le malicieux Wiggins, chef de la bande des irregulars, dont on connaît à présent la belle carrière ou encore Mycroft Holmes, le frère énigmatique dont le rôle au sein du gouvernement a été à l’origine de quelques-unes de nos plus ténébreuses affaires. Et si Irène Adler, à laquelle mon ami a accordé l’honorifique dénomination de « La Femme », n’a été qu’une trop rapide étoile filante, d’autres sont a contrario revenus partager notre existence. Ainsi le curé Roundhay, que j’ai brièvement évoqué dans « L’aventure du Pied du Diable », le Docteur Thorneyloft Huxtale, directeur de « L’école du Prieuré », la courageuse Kitty Winter, défigurée par l’infâme baron Gruner, ou Sir Robert Noberton, propriétaire de la célèbre écurie de Shoshcome Old Place… mais aussi Sir Henry Baskerville, qui provoqua notre retour inattendu sur la lande et quelques autres encore qui recroisèrent notre chemin dans des circonstances parfois surprenantes ou grotesques, pour reprendre un vocable cher à mon compagnon.

Ces épisodes, j’ai longtemps hésité à les rapporter, soit parce qu’ils mettent  peu en valeur les qualités d’analyse et de déduction de mon ami, soit parce qu’ils ne sont pas à classer directement dans le registre des affaires criminelles, soit enfin, parce qu’ils n’ont jamais trouvé de conclusion satisfaisante.

Aujourd’hui, je m’autorise pourtant à exhumer ces notes que je croyais enfouies à jamais. On trouvera ainsi ce que j’ai appelé pompeusement « L’affaire du chapeau de Madame Hudson », « L’énigme des heures perdues », « Le squelette de trop » ou encore « Le problème des traces au plafond ».

Fallait-il rendre ces affaires publiques, sont-elles réellement dignes d’intérêt ?

Au lecteur, et peut-être à la postérité, d'en juger.

 

 

13 SEPTEMBRE 2015

"LE CHAPEAU DE MADAME HUDSON" est la première des 10 nouvelles du futur recueil. Mettre la logeuse de Sherlock Holmes au premier plan était une évidence... Merci à Nounours et Pierre Salles qui viennent d'en terminer les corrections. Ci-dessous : quelques illustrations qui donnent l'ambiance du texte...

28 SEPTEMBRE 2015

ET VOILA LA DEUXIEME NOUVELLE : "Le fantôme de Pouldhu Bay".

Cette histoire fait suite à "L'aventure du Pied du Diable", écrite par Conan Doyle. Fatigué, épuisé, Sherlock Holmes doit s'accorder des vancances en Cornouailles, accompagné par le fidèle Watson. Malheureusement, impossible de prendre du repos lorsque le curé Roundhay vient annoncer un drame : une femme est morte mystérieusement empoisonnée, ses deux frères sont fous à lier... et le troisième frère sera assassiné à son tour. La solution montre que Sherlock, affaibli, n'a rien perdu de ses capacités.

Avec "Le fantôme de Pouldhu Bay," nous retournons sur les lieux du crime, 4 ans plus tard. Pas facile d'écrire la suite d'une histoire, car le lecteur doit s'intéresser à l'action même s'il ne connait pas la première intrigue...

 

Ci-dessous : quelques illustrations concernant "L'aventure du Pied du Diable". On reprend les mêmes personnages, le même décor, et la partie reprend...

10 OCTOBRE 2015

Une info qui ne compte pas pour rien : un nouveau contrat pour Jacques Lemaire et moi-même, pour une nouvelle série des ateliers de création de Radio France. Titre provisoire : "Un film, une voiture". Tout le concept est dans le titre. Livrable au mois de mai, un travail intéressant mais qui risque de repousser la sortie du recueil holmésien actuellement sur le feu...

31 OCTOBRE 2015

LA TROISIÈME NOUVELLE EST ACHEVÉE ET CORRIGÉE : "Le squelette de trop". On assiste au retour de l'infirmier Stamford, qui présenta Holmes à Watson dans "Une étude en rouge". La quasi-intégralité de l'histoire se déroule au Saint Thomas Hospital, qui se situe le long de la Tamise. 

Ci-dessous : les différentes représentations de Stamford, en littérature et à la télévision, ainsi qu'une gravure d'époque du Saint Thomas Hospital.

 

22 NOVEMBRE 2015

Ce week-end, participation au salon du livre de Pau, "les idées mènent le monde", sous la houlette de François Bayrou. Stand, séance de signature et émission de radio. Parmi les invités : Marlène Jobert et Franz Olivier Giesbert, des holmésiens en puissance ?

 

 

28 NOVEMBRE 2015

Samedi 5 décembre prochain, projection du film "Meurtre par décret", au cinéma Le Melies de Pau, que j'aurai le plaisir de présenter au public. La projection sera précédée d'une séance de signature des auteurs Cecil et Brunschwig pour leur remarquable série BD "HOLMES".

 

 

Film choisi et présenté par Thierry Niogret, animateur radio 
et membre de Pau-Sherlock Holmes. Samedi 5 décembre à 18h, au Mélies.

Meurtre par décret / Bob Clark

Murder By Decree / Grande-Bretagne / 1979 / 1h50 / vostfr / avec Christopher Plummer, James Mason, David Hemmings

Terrorisés, les habitants de Whitechapel font appel à Sherlock Holmes pour résoudre l’énigme des meurtres de prostituées qui terrifient ce quartier de Londres. Le fin limier découvre bientôt le fin mot de l’affaire qui implique le Duc de Clarence. Celui-ci s’est amouraché d’Annie Crook, une femme de chambre, dont il a eu un enfant.

Séance précédée à 17h d’une rencontre-dédicace avec Luc Brunschwig et Cecil, les auteurs du tome 4 de la bande dessinée HOLMES. Au Café Méliès
et en partenariat avec la librairie Bachi-Bouzouk.

8 DECEMBRE 2015

Le compte rendu en images de la soirée du 5 décembre, avec les dédicaces de Cecil et Brunschwig, et la séance cinéma.

 

21 DECEMBRE 2015

Reportage sur FRANCE 3 Aquitaine : cette fin d'année est décidément fertile en promo, même si cela ne fait pas avancer les manuscrits : conséquence de la soirée au Mélies, un avis sur la BD de Cécil et Brunschwig. 

 

http://france3-regions.francetvinfo.fr/aquitaine/pyrenees-atlantiques/les-nouvelles-aventures-de-holmes-pau-892119.html

 

pour visionner le reportage, sélectionner le journal du 22 décembre.

 

http://france3-regions.francetvinfo.fr/aquitaine/emissions/jt-local-1920-pau-sud-aquitaine

23 DECEMBRE 2015

Les dernières activités radiophoniques se sont révélées chronophages, et la nouvelle numéro 4, "Les traces de pas au plafond", est restée à l'état de notes sur un cahier... Le début 2016 devra être productif, sous peine de ne pas tenir le délai pour la prochaine parution ! HAPPY CHRISTMAS !

 

Les infos sont dans le journal de bord.