Thierry NIOGRET
Thierry NIOGRET

Avec l'année nouvelle, je me remets au travail : la deuxième partie de SHERLOCK HOLMES CHEZ L'IMPERATRICE débute par l'arrivée des différents protagonistes. Anonymes, comme l'exige le concept. Il me reste environ 8 chapitres à écrire... de quoi m'occuper quelques mois, car la production sera lente. 

 

L'intrigue prend sa source, une fois de plus, dans la réalité.

 

A la fin de la première partie, le premier ministre de la Grande Bretagne, Herbert Henri Asquith, dirigeait une réunion d'urgence, au cours de laquelle Holmes et Watson étaient chargés d'une nouvelle mission. Savez-vous que c'est lors d'un séjour à Biarritz, à l'Hôtel du Palais, que le roi Edouard VII a nommé Asquith comme premier ministre, le 7 avril 1908 ? Ce dernier a fait un voyage éclair, sur place, pour prendre ses nouvelles fonctions, ainsi qu'en témoigne la plaque commémorative installée dans le hall. 

 

Comme quoi, mon idée de faire arriver Sherlock Holmes dans ce palace français n'a rien d'irréaliste, non ?

MARDI 7 JANVIER 2014

Suite à la demande du Club Culturel Interâge de Pau, Gil et moi avons donné cet après-midi une conférence holmésienne devant une cinquantaine de personnes. Merci à Monique Broutin et Marie-Odile Souvie pour leur gentille invitation. 

MERCREDI 15 JANVIER 2014

Avec le début de la seconde partie, la scène se déroule à Biarritz. Certains personnages arrivent en taxi, depuis la gare de la Négresse.

Ci-dessous: l'arrivée, la traversée de la ville, avec les magasins Chanel (qui ouvrira plus tard) et Old England, déjà installé, la promenade devant le casino avec l'hôtel et l'entrée de l'établissement. 

Tiens, ne trouvez-vous pas que le vieux basque de la première image pourrait ressembler à Sherlock Holmes en 1912 ?

MERCREDI 22 JANVIER 2014

Dès les premières pages, un personnage fait allusion à "l'autre hôtel de luxe" situé face au Palais. En fait, il s'agit du Carlton, aujourd'hui transformé en appartements privés ; le Carlton a été inauguré en 1910, deux ans avant notre histoire, et accueillait la bonne société de la ville. C'était un concurrent moins huppé car trop récent pour se prévaloir de la grande aristocratie européenne. 

Ci-dessus : l'hôtel Carlton en 1910, et les deux immeubles toujours face à face, de nos jours. 

Dans le deuxième chapitre de la seconde partie, certains personnages font escale au café Terminus, place de la liberté. 

MERCREDI 29 JANVIER 2014

Au troisième chapitre de la seconde partie, un bagagiste fait allusion à un autre grand hôtel de Biarritz, le Continental, transformé aujourd'hui en Résidence.Images d'hier et d'aujourd'hui... 

JEUDI 30 JANVIER 2014

40 000 CONNEXIONS !

DIMANCHE 2 FEVRIER 2014

Quel plaisir de retrouver Jean-Claude Coudouy dans

"PAIN OU BRIOCHE" !

MARDI 11 FEVRIER 2014

Le chapitre 4 de la seconde partie se déroule intégralement à l'intérieur de l'hôtel. Ci-dessous : petite visite guidée de la réception et de certaines suites. 

VENDREDI 21 FEVRIER 2014

Les lecteurs ont de la mémoire ! Reçu cette semaine, via facebook, par une lectrice... c'était à orthez, en 2012, non ?

DIMANCHE 2 MARS 2014

Images d'un hiver éprouvant.

MARDI 4 MARS 2014

Le chapitre 5 de Sherlock Holmes et l'impératrice se déroule intégralement sur le rocher de la Vierge, où Holmes et Watson tiennent un étrange conciliabule, en pleine nuit...  

MARDI 11 MARS 2014

Chapitre 6, deuxième partie : il y a bal costumé à l'Hôtel du Palais. mais où sont Holmes et Watson ?

VENDREDI 14 MARS 2014

Deux semaines de vacances : l'idéal pour avancer !

Voici l'avant dernier chapitre, le septième : la police arrive à la rescousse. La brigade mobile motorisée de Bordeaux intervient !

Les fameuses brigades mises en place par Clémenceau, le Tigre... ça vous dit quelque chose ?

JEUDI 20 MARS 2014

Il y a quelques mois, nous avons fait passer à notre ami Cecil de la documentation pour son prochain album qui doit se situer à Pau. En retour, il me fait parvenir la couverture du futur album, qui sortira en juin. Ce sera superbe !

VENDREDI 25 MARS 2014

Relectures, corrections, relectures...

LUNDI 31 MARS 2014

Et voilà, nous en arrivons au dernier chapitre... on trouve ci-dessous quelques éléments relatifs à la fin de l'histoire... quel suspense !!!

MARDI 1ER AVRIL 2014

et c'est pas une blague !

MARDI 15 AVRIL 2014

Et alors, on en est où ?

On lit,

on relit,

on cherche l'erreur toujours possible...

MARDI 22 AVRIL 2014

PREMIER ESSAI POUR UNE QUATRIEME DE COUVERTURE : je sais par expérience que le premier essai va évoluer. 

L'éditeur va retoucher le texte, je vais le reprendre, lui renvoyer, il modifiera encore cette version jusqu'à ce que tout le monde soit satisfait. La quatrième est importante, c'est souvent elle qui fait vendre (ou pas).

 

1912. Alors que la guerre couve en Europe, une arme bactériologique est dérobée dans un laboratoire clandestin de Londres. Son inventeur et le chef de la sécurité disparaissent mystérieusement. C’est la mort noire, la peste, qui menace à présent toute la population.

Le gouvernement de Sa Majesté prie Sherlock Holmes et Watson de sortir de leur retraite pour résoudre l’affaire. L’enquête les mène à l’Hôtel du Palais à Biarritz où la haute société internationale côtoie les plus vils espions. C’est incognito, au mépris des nombreux dangers, qu’ils doivent déjouer le complot et identifier les auteurs du vol parmi des clients à l’identité incertaine.

Mais qui tombera le masque le premier ? 

SAMEDI 26 AVRIL 2014

Petit souvenir de la réunion du "Pau Sherlock Holmes" de la semaine. Quelques membres sur la photo, les autres... excusés ou déjà repartis.

DIMANCHE 4 MAI 2014

Les corrections sont terminées. Après maintes retouches, la quatrième de couverture pourrait ressembler à ce qui suit :

 

1912. Alors que la guerre couve en Europe, une arme bactériologique est dérobée dans un laboratoire clandestin de Londres. Son inventeur et le chef de la sécurité nationale disparaissent mystérieusement.

Le fléau menace à présent plusieurs populations.

Le gouvernement de Sa Majesté prie Sherlock Holmes, par l’entremise de son propre frère, d’enrayer cette machination. C’est l’inspecteur Stanley Hopkins de Scotland Yard qui doit convaincre le détective de reprendre du service par le biais de son fidèle ami le docteur Watson.

L’intrigue s’oriente vers différents lieux de Londres avant de mener tous les antagonistes de cette terrible affaire à l’Hôtel du Palais de Biarritz, lieu prestigieux où la haute société internationale côtoie les plus vils espions.

C’est sous des apparences diverses, au mépris de nombreux dangers, que Holmes et Watson tentent de déjouer le complot parmi les clients de cet établissement fastueux.

Mais entre Londres et Biarritz, un rebondissement totalement imprévisible se prépare...

 

  

LUNDI 12 MAI 2014

La première mise en page est terminée, et surprise : le roman comptera 370 pages ! (alors que les autres n'en avaient que 300).

Alors plus copieux, plus lourd, plus cher ? (aïe...)

 

La question suivante est : quelle photo chosir pour la couverture ? Petite sélection des photos envisagées.

DIMANCHE 18 MAI 2014

Participation de mon éditeur, ce dimanche, au salon du livre de Vic-en-Bigorre. Mes livres se vendent sans moi, eh eh...

SAMEDI 7 JUIN 2014

Et voilà une première maquette de la couverture. Pas encore l'original, mais on s'en approche beaucoup.

SAMEDI 14 JUIN 2014

 

Composition et couverture : Entrelignes (64)

Achevé d’imprimer en juin 2014, par ICN (Orthez)

ISBN : 978-2-9532913-8-4 

 

Voilà qui prouve que le travail arrive à son terme. L'imprimeur va pouvoir entrer en scène.

MERCREDI 25 JUIN 2014

 

POUR CAUSER UN PEU EN ATTENDANT LA SORTIE... 

"Sherlock Holmes chez l'Impératrice" constitue mon troisième (et sans doute dernier) apport à la série créée par Conan Doyle. Une fois de plus, je n'ai pas voulu marcher tout à fait dans les pas de l'original. Avec les deux premiers tomes, je donnais de l'importance aux inspecteurs Lestrade et Gregson. Dans celui-ci, nous avons affaire à des personnages vieillis, puisque l'histoire se situe en 1912. Selon Conan Doyle, à cette époque, Holmes a pris sa retraite et il est devenu apiculteur dans une petite maison des Cornouailles. Il faut donc aller le chercher et le convaincre de sortir de sa retraite (chapitre 2).

Ce qui m'a intéressé, c'est de faire évoluer Holmes et Watson à la manière d'un "vieux couple" dans une époque qui n'est plus tout à fait la sienne : c'est là tout le charme du travail d'auteur, arriver, sans trahir l'univers et l'esprit du créateur original, à apporter quelque chose de nouveau pour éviter de faire de la simple copie. C'est tout le problème avec la reprise des personnages imaginés par d'autres. Comme toujours, certains trouveront cela formidable et d'autres crieront à la trahison. Mais je commence à avoir l'habitude et c'est un choix entièrment assumé...

SAMEDI 28 JUIN 2014

Reçu ce matin par courrier l'exemplaire test, également appelé "Bon à tirer", par ICN, notre fidèle imprimeur. Quelques petites défauts à corriger, mais l'ouvrage est enfin entre nos mains. Après quelques ultimes corrections, le feu vert sera donné. Tout cela prend un certain temps, non ? 

MERCREDI 9 JUILLET 2014

Petit retard en ce début juillet, suite à une difficulté à calibrer la couverture... Le travail est entre les mains d'ICN, notre imprimeur à Orthez.... et dans une semaine...

MERCREDI 23 JUILLET 2014

50 000 connexions ce jour sur la page d'accueil, alors que les pages intérieures du sites sont toujours un peu au-dessus... 

SAMEDI 2 AOUT 2014

Aujourd'hui, monsieur Jean-Louis LEIMBACHER, directeur de l'Hôtel du Palais à Biarritz, recevait le livre dont il a autorisé la publication. Un déjeuner agréable suivait la rencontre. Encore une fois merci à madame MARCHETTI, grâce à qui ce livre a vu le jour. Cette journée concrétise plusieurs mois de plaisir et cela n'est que le début de l'aventure... 

LUNDI 4 AOUT 2014

A suivre : la page facebook de l'Hôtel du Palais.

https://www.facebook.com/hoteldupalaisbiarritz

JEUDI 7 AOUT 2014

Premier article dans la République des Pyrénées et L'Eclair, ce jour. C'est sobre, c'est court, mais avec un titre en rouge et en page départementale. Pas tapageur mais efficace.

Ci-dessous : deux points de vente particulièrement bien achalandés, à Biarritz : Bookstore et la maison de la presse... Vous pouvez y aller, ils ont pris de jolis stocks !

SAMEDI 9 AOUT 2014

VACANCES... VACANCES... VACANCES...

Les infos sont dans le journal de bord.